Christophe Colomb à Maspalomas

Maspalomas a été la dernière escale canarienne effectuée par Christophe Colomb lors de ses voyages vers l’Amérique. En 1502, lors de son dernier -et quatrième- voyage, le grand découvreur est passé par le mouillage de Maspalomas. Les quatre embarcations, deux caravelles et deux navires, ont fait escale le 24 mai et sont reparties le lendemain vers les Caraïbes. Maspalomas était un lieu idéal pour s’approvisionner en eau potable et le mouillage était abrité du vent. On pouvait obtenir une eau potable saumâtre qui se conservait mieux dans les barils en bois pendant les traversées. Le littoral fournissait également du bois de tamaris, très utile comme bois à brûler. À l’image de Christophe Colomb, d’autres navigateurs ont également fait escale sur nos côtes. Ainsi, en 1504, une flotte de quatre caravelles dirigées par Juan de la Cosa a rejoint le littoral de Maspalomas pour faire le plein de viande séchée, d’eau potable et de bois. Des documents plus récents, notamment une liste faisant état des problèmes rencontrés par un navire dans les eaux de Gran Canaria, font référence à Maspalomas comme l’un des ports de l’île. En 1599, le Hollandais Peter Van der Does se rend à Maspalomas pour s’approvisionner en eau potable et enterrer ses hommes, après l’échec de la prise de l’île lors de sa tentative d’assaut à Las Palmas de Gran Canaria.

Horario

Lunes a domingo de 10:30h a 17:00h

Teléfono

928 772 445

E-mail

faromaspalomas@fedac.org

Dirección

Pl. del Faro, 15,
35100 Maspalomas, Las Palmas