Le couteau canarien

l est caractéristique pour son manche, réalisé à partir de l’union de différents anneaux ou pièces en corne de vache ou de bélier, ornés de fines lames en métal incrustées formant différentes figures géométriques. Les couteliers travaillent exclusivement à la fabrication des manches, tandis que la lame est élaborée par des forgerons spécialisés. Le terme « naife », venu de l’anglais knife ou peut-être du portugais naifa (canif), a été traditionnellement employé pour faire référence à ce type de couteau de Gran Canaria. Ses origines remontent à la deuxième moitié du XIXe siècle et il était fabriqué dans de nombreuses villes de l’île (Arucas, Gáldar, Guía, Telde et Teror). Ces couteaux étaient principalement utilisés par les agriculteurs et les éleveurs dans leurs tâches quotidiennes, et ils étaient fréquemment transmis d’une génération à l’autre au sein des familles en raison de leur grande valeur symbolique. La production de « naifes » est aujourd’hui encore active.

Horario

Lunes a domingo de 10:30h a 17:00h

Teléfono

928 772 445

E-mail

faromaspalomas@fedac.org

Dirección

Pl. del Faro, 15,
35100 Maspalomas, Las Palmas