La culture de tomates

Au milieu du XXe siècle, la région côtière de San Bartolomé de Tirajana a été la principale zone de culture de tomates sur l’île de Gran Canaria. Plus de cinq cents hectares de potagers étaient consacrés à ce fruit qui, historiquement, a été l’une des principales exportations agricoles de l’île depuis la fin du XIXe siècle. Cette activité demandait beaucoup de main-d’œuvre, développant ainsi les premiers foyers de population côtiers dans le sud de l’île, notamment à El Doctoral ou El Tablero de Maspalomas. La production de tomates était basée sur des contrats de métayage. L’agriculteur s’endettait auprès du propriétaire pour la production jusqu’à la livraison des tomates au moment de la récolte. Les métayers vivaient dans des logements très basiques mis à disposition par les propriétaires. L’apparition du tourisme dans cette région a mis fin à la culture des tomates.

Horario

Lunes a domingo de 10:30h a 17:00h

Teléfono

928 772 445

E-mail

faromaspalomas@fedac.org

Dirección

Pl. del Faro, 15,
35100 Maspalomas, Las Palmas