Luthiers

Les instruments à cordes comme la guitare, le luth, la bandurria et en particulier le timple sont devenus la base acoustique de la musique populaire canarienne. On les retrouve ainsi dans la composition de tous les groupes folkloriques. Bien qu’il existe certains instruments d’importation, très tôt, des artisans chargés de leur fabrication sont apparus à Gran Canaria. La matière première principale étant le bois, coupé et préparé par le luthier lui-même jusqu’à la moitié du XXe siècle. Parmi ces instruments, le plus présent et le plus caractéristique de la musique canarienne est le timple. Aucun instrument pareil au timple canarien n’existe ailleurs sur le territoire espagnol. Concernant ses origines, certains musicologues avancent que le timple pourrait être en réalité l’ancienne vihuela baroque en raison de la forme bombée et allongée de sa caisse et de son accordage. Arrivé sur les îles avec les colons, il y serait resté comme un archaïsme n’ayant connu aucune évolution. Contrairement aux métiers d’artisanat qui ont vécu un déclin, la fabrication d’instruments à cordes s’est maintenue, ayant même légèrement augmenté. Il s’agit toutefois souvent d’une activité pratiquée à temps partiel et non pas de façon exclusive. Une adaptation aux temps modernes a également été apportée, plus significative dans le cas du timple, dont la morphologie a évolué et devenant un instrument soliste, ou avec l’élaboration de timples électro-acoustiques.

Horario

Lunes a domingo de 10:30h a 17:00h

Teléfono

928 772 445

E-mail

faromaspalomas@fedac.org

Dirección

Pl. del Faro, 15,
35100 Maspalomas, Las Palmas